denk.mal

Hannoverscher Bahnhof

Plaque commémorative à « denk.mal Hannoverscher Bahnhof »

Sur le lieu de mémoire « denk.mal Hannoverscher Bahnhof »,

vingt tableaux portant les noms des plus de 8000 Juifs, Sintis et Roms qui furent déportés de Hambourg entre 1940 et 1945. Sur la place Lohseplatz est installé un pavillon d’information avec une exposition. À partir de 2026, un centre de documentation, conçu par la Fondation des mémoriaux et lieux didactiques à Hambourg, présentera le destin des déportés dans le contexte de l’histoire des persécutions nazies.

 

Dernière nouvelle

Oliver von Wrochem est le nouveau directeur de la Fondation des mémoriaux et lieux didactiques à Hambourg

Oliver von Wrochem, né en 1968, a une longue expérience dans le travail de recherche et de médiation universitaire et extra-universitaire, notamment à l'université de Hambourg, à l'Institut de…

En savoir plus

Départ à la retraite de Detlef Garbe

Detlef Garbe, né en 1956 à Göttingen, a fait des études d'histoire, de religion et les sciences de l'éducation à l'université de Hambourg. En 1982, il faisait partie des fondateurs du Groupe de…

En savoir plus

Consignes pour la visite des mémoriaux de la Fondation des mémoriaux à Hambourg

Chers visiteurs, À partir du 1er mai 2022, les restrictions Corona précédemment applicables seront levées. Néanmoins, nous demandons toujours que les masques FFP2 soient portés à l'intérieur. Veillez…

En savoir plus

À propos de l'emplacement du centre de documentation « denk.mal Hannoverscher Bahnhof »

Le centre de documentation aura pour thème les déportations de plus de 8 000 Juifs, Roms et Sinti dans les ghettos et camps d'extermination entre 1940 et 1945. Le nom « Gare de Hanovre »…

En savoir plus

Circulaire de fin d’année 2021/2022

Madame, Monsieur, chers amis, Nous avons tous vécu une autre année fortement marquée par les effets de la pandémie de coronavirus. De nouveau, des manifestations ont dû être annulées, reportées ou…

En savoir plus

Évènements (en allemand)

  • dimanche 22 janvier 2023 14:00–16:00

Info-Pavillon denk.mal Hannoverscher Bahnhof

„Keiner fragt, wohin“ – Die Deportation norddeutscher Jüdinnen und Juden nach Riga 1941

Der Rundgang erläutert die Deportation norddeutscher Jüdinnen und Juden nach Riga am 6. Dezember 1941. Wie verlief der Prozess der Ausgrenzung und Entrechtung vor der Deportation? Wie sah das oft nur kurze Leben der Verschleppten in Riga aus? Wer war an den Verbrechen beteiligt, wer profitierte davon? Die Teilnahme ist kostenfrei. Keine Anmeldung nötig. 

Blogbeitrag zur aktuellen Ausstellung 

  • jeudi 2 février 2023 19:00–21:00

Rathaus Hamburg, Bürgersaal, Rathausmarkt 1, 20095 Hamburg

Deportationen im Stadtraum sichtbar machen

Die nationalsozialistischen Deportationen sind mit konkreten Orten im Hamburger Stadtraum verbunden. Einige dieser Orte sind heute mit Erinnerungszeichen markiert. Seit 2017 erinnert der Gedenkort „denk.mal Hannoverscher Bahnhof“ in der HafenCity an über 8.000 Menschen, die in Ghettos, Konzentrations- und Vernichtungslager verschleppt wurden. In unmittelbarer Nachbarschaft entsteht ein Dokumentationszentrum, das die historischen Zusammenhänge der Verbrechen an Jüdinnen und Juden, Sintizze und Sinti, Romnja und Roma aufzeigen soll. Wie lässt sich die Tatsache, dass die Deportationen „vor der eigenen Haustür“ begannen, nachhaltig im öffentlichen Bewusstsein verankern? Welche Ansätze und Vermittlungsformate braucht es für eine lebendige Erinnerung? Darüber diskutieren Yohana Hirschfeld (Graphic Novel-Autorin), Sandra Wachtel (SHGL), Dr. Oliver von Wrochem (SHGL) und Yeliz Yilmaz (TU Berlin). Moderation: Dr. Carmen Bisotti (IGdJ).

Anmeldung über den Veranstaltungskalender

 

Façade de l'ancienne "Hannoverscher Bahnhof"

Pendant la période du national-socialisme

la gare « Hannoverscher Bahnhof » obtint une nouvelle importance. Entre 1940 et 1945, plus de 8 000 Juifs, Sintis et Roms originaires de Hambourg et de l’Allemagne du Nord ont été déportés surtout de cette gare. Ils ont été emmenés dans des ghettos et des camps de concentration et d’extermination dans les pays occupés à Belzec, Litzmannstadt/Lodz, Minsk, Riga, Auschwitz et Theresienstadt. Seulement très peu ont survécu. Des autorités locales et des administrations de Hambourg ainsi que des organisations du Reich étaient responsables de ces déportations. La majorité de la population était témoin des crimes sans toutefois réagir ou même les encourageait.

Après 1945, la gare « Hannoverscher Bahnhof » sérieusement endommagée pendant la Seconde Guerre mondiale est tombée peu à peu dans l’oubli. Les derniers vestiges du bâtiment ont été démolis en 1955 et en 1981. Depuis le début des années 2000 du fait du développement de la HafenCity à Hambourg, le public a commencé à s’y intéresser. Ce sont en particulier les associations de persécutés du national-socialisme qui revendiquent jusqu’à aujourd’hui un lieu de mémoire digne sur ce site historique.

Plaque commémorative à « denk.mal Hannoverscher Bahnhof »

Le lieu de mémoire « denk.mal Hannoverscher Bahnhof »

 été inauguré en 2017 dans le parc Lohsepark, près du tracé de l’ancien quai 2 de la gare « Hannoverscher Bahnhof ». Vingt tableaux portant les noms des déportés rappellent les victimes des crimes. Une entaille dans le parc représente de manière symbolique les anciennes voies. La place aménagée Lohseplatz à l’endroit de l’ancien parvis de la gare complètent l’ensemble.

À partir de 2026, le centre de documentation à proximité présentera le destin des déportés dans le contexte de l’histoire des persécutions nazies. Les trajets des déportés et les destinations des déportations y seront présentées, tout comme les marges de manœuvre de la société majoritaire et les actions des complices. En outre sera illustré le destin d’environ 1 000 hommes, pour la plupart des opposants politiques, qui furent forcés d’intégrer le bataillon disciplinaire « Bewährungsbataillon 999 » de la Wehrmacht et envoyés au front. De plus, les évènements historiques et les suites des persécutions seront croisés avec les perspectives d’aujourd’hui. Depuis novembre 2018, une équipe de six chercheurs du Mémorial du camp de concentration de Neuengamme sous la direction de Dr Oliver von Wrochem est chargé de la préparation de l’exposition permanente.

Visite guidée à « denk.mal Hannoverscher Bahnhof »

Le lieu de mémoire est à tout moment accessible aux visiteurs.

Heures d’ouverture du pavillon d’information :

D’avril à octobre :
du mercredi au dimanche de 10h à 18h
Adresse : côté nord de la place Lohsepark dans la HafenCity, 20457 Hamburg

De novembre à mars, la visite du pavillon d’information est possible sur rendez-vous. Veuillez contacter par mail : amina.edzards@gedenkstaetten.hamburg.de (tél. : +49 40 - 428 131 522).

Entrée libre.

D’avril à octobre, des visites publiques sont proposées au lieu de mémoire dans le parc Lohsepark chaque dernier mercredi du mois à 18 heures. Lieu de rencontre : Pavillon d’information du lieu de mémoire « denk.mal Hannoverscher Bahnhof », Lohseplatz, HafenCity, 20457 Hamburg

Réservation de visites guidées payantes pour les groupes scolaires ou autres auprès du Museumsdienst Hamburg, tél. +49 40 - 428 131 0. La visite est également proposée en anglais et en langue des signes allemande.

Accessibilité : Le lieu de mémoire et le pavillon d’information sont accessibles aux personnes à mobilité réduite en fauteuil roulant.

Pour toute question au sujet du lieu de mémoire et du projet du centre de documentation, veuillez contacter Dr Oliver von Wrochem, Fondation des mémoriaux et lieux didactiques à Hambourg en mémoire des victimes des crimes nazis: oliver.vonwrochem@gedenkstaetten.hamburg.de