denk.mal

Hannoverscher Bahnhof

Sur le lieu de mémoire « denk.mal Hannoverscher Bahnhof »,

vingt tableaux portant les noms des plus de 8000 Juifs, Sintis et Roms qui furent déportés de Hambourg entre 1940 et 1945. Sur la place Lohseplatz est installé un pavillon d’information avec une exposition. À partir de 2023, un centre de documentation, conçu par la Fondation des mémoriaux et lieux didactiques à Hambourg, présentera le destin des déportés dans le contexte de l’histoire des persécutions nazies.

 

Dernière nouvelle

Consignes pour la visite des mémoriaux de la Fondation des mémoriaux à Hambourg

Pour le Mémorial du camp de concentration de Neuengamme, le Mémorial de Bullenhuser Damm, le Mémorial de Fuhlsbüttel et le Mémorial de Poppenbüttel, des précautions particulières s'appliquent…

En savoir plus
Photo : SHGL, 2020

Le mémorial du camp de concentration de Neuengamme réouvert à partir du 18 mai 2021

Les visiteurs individuels peuvent à nouveau visiter le Mémorial du camp de concentration de Neuengamme à partir du 18 mars 2021.  À partir de juin 2021, vous pourrez utiliser…

En savoir plus

Des objets portent des souvenirs

Cette année, nous ne pouvons malheureusement pas nous retrouver avec de nombreux invités de l’étranger pour la cérémonie commémorative. Comment pouvons-nous cependant commémorer ensemble ? Nous…

En savoir plus

Perspectives actuelles dans le travail mémoriel

Le travail mémoriel en Allemagne évolue dans un champ de tension entre la confrontation avec le national-socialisme et les débats sociopolitiques actuels. Ce phénomène s’accentue les derniers temps,…

En savoir plus

Circulaire de fin d’année 2020/2021

L‘année 2020 a apporté pour nous tous des bouleversements à bien des égards, également pour le Mémorial du camp de concentration de Neuengamme. Au début de l'année, le Mémorial et ses annexes ont été…

En savoir plus
Façade de l'ancienne "Hannoverscher Bahnhof"

Pendant la période du national-socialisme

la gare « Hannoverscher Bahnhof » obtint une nouvelle importance. Entre 1940 et 1945, plus de 8 000 Juifs, Sintis et Roms originaires de Hambourg et de l’Allemagne du Nord ont été déportés surtout de cette gare. Ils ont été emmenés dans des ghettos et des camps de concentration et d’extermination dans les pays occupés à Belzec, Litzmannstadt/Lodz, Minsk, Riga, Auschwitz et Theresienstadt. Seulement très peu ont survécu. Des autorités locales et des administrations de Hambourg ainsi que des organisations du Reich étaient responsables de ces déportations. La majorité de la population était témoin des crimes sans toutefois réagir ou même les encourageait.

Après 1945, la gare « Hannoverscher Bahnhof » sérieusement endommagée pendant la Seconde Guerre mondiale est tombée peu à peu dans l’oubli. Les derniers vestiges du bâtiment ont été démolis en 1955 et en 1981. Depuis le début des années 2000 du fait du développement de la HafenCity à Hambourg, le public a commencé à s’y intéresser. Ce sont en particulier les associations de persécutés du national-socialisme qui revendiquent jusqu’à aujourd’hui un lieu de mémoire digne sur ce site historique.

Plaque commémorative à « denk.mal Hannoverscher Bahnhof »

Le lieu de mémoire « denk.mal Hannoverscher Bahnhof »

 été inauguré en 2017 dans le parc Lohsepark, près du tracé de l’ancien quai 2 de la gare « Hannoverscher Bahnhof ». Vingt tableaux portant les noms des déportés rappellent les victimes des crimes. Une entaille dans le parc représente de manière symbolique les anciennes voies. La place aménagée Lohseplatz à l’endroit de l’ancien parvis de la gare complètent l’ensemble.

À partir de 2023, le centre de documentation à proximité présentera le destin des déportés dans le contexte de l’histoire des persécutions nazies. Les trajets des déportés et les destinations des déportations y seront présentées, tout comme les marges de manœuvre de la société majoritaire et les actions des complices. En outre sera illustré le destin d’environ 1 000 hommes, pour la plupart des opposants politiques, qui furent forcés d’intégrer le bataillon disciplinaire « Bewährungsbataillon 999 » de la Wehrmacht et envoyés au front. De plus, les évènements historiques et les suites des persécutions seront croisés avec les perspectives d’aujourd’hui. Depuis novembre 2018, une équipe de six chercheurs du Mémorial du camp de concentration de Neuengamme sous la direction de Dr Oliver von Wrochem est chargé de la préparation de l’exposition permanente.

Visite guidée à « denk.mal Hannoverscher Bahnhof »

Le lieu de mémoire est à tout moment accessible aux visiteurs.

Heures d’ouverture du pavillon d’information :

D’avril à octobre :
du mercredi au dimanche de 10h à 18h
Adresse : côté nord de la place Lohsepark dans la HafenCity

De novembre à mars, la visite du pavillon d’information est possible sur rendez-vous. Veuillez contacter par mail : amina.edzards@gedenkstaetten.hamburg.de (tél. : +49 40 - 428 131 522).

Entrée libre.

D’avril à octobre, des visites publiques sont proposées au lieu de mémoire dans le parc Lohsepark chaque dernier mercredi du mois à 18 heures. Lieu de rencontre : Pavillon d’information du lieu de mémoire « denk.mal Hannoverscher Bahnhof », Lohseplatz, HafenCity, 20457 Hamburg

Réservation de visites guidées payantes pour les groupes scolaires ou autres auprès du Museumsdienst Hamburg, tél. +49 40 - 428 131 0. La visite est également proposée en anglais et en langue des signes allemande.

Accessibilité : Le lieu de mémoire et le pavillon d’information sont accessibles aux personnes à mobilité réduite en fauteuil roulant.

Pour toute question au sujet du lieu de mémoire et du projet du centre de documentation, veuillez contacter Dr Oliver von Wrochem, directeur du Mémorial du camp de concentration de Neuengamme, Fondation des mémoriaux et lieux didactiques à Hambourg en mémoire des victimes des crimes nazis, oliver.vonwrochem@gedenkstaetten.hamburg.de